Médiation culturelle

Le samba, pour Samba Résille, c’est tout autant une école du rythme et du plaisir qu’une école de la solidarité.

Au-delà d’une simple prestation d’action socioculturelle, l’association Samba Résille positionne aujourd’hui son offre culturelle dans une dimension éducative de sensibilisation artistique, ayant pour vocation de construire les voies d’une réelle interrogation des publics qu’elle rencontre sur leur « faire ensemble », et des territoires sur leur « construire ensemble ».

Les Pourquoi Pas Nous photo groupe

Accompagner les pratiques amateurs, proposer des actions d’éducation artistique pour les plus jeunes, et réfléchir à de nouvelles modalités de médiation culturelle, sont les trois axes d’actions qui matérialisent le projet associatif de notre structure.

Samba Résille c’est d’abord un ensemble de citoyens qui s’interrogent sincèrement sur les écarts qui se creusent entre communes, quartiers, publics et générations. Parce que nous faisons l’expérience de l’activité artistique collective, nous mesurons les chemins d’épanouissement personnel que nous réalisons ensemble et nous nous interrogeons sur celles et ceux qui n’ont aujourd’hui toujours pas accès à l’expérience de la réalisation artistique collective sous sa forme la plus accessible, la Samba ou Batucada, et grâce à une méthode d’apprentissage ancestrale basée sur l’oralité et dite « de bouche-à-oreille ».

Nous mesurons également la fracture entre les publics, surtout à la révélation d’un handicap, motivée par la méconnaissance et la peur de l’autre, de sa différence, de sa particularité. Et parce que nous sommes tous singuliers, nous croyons pouvoir apaiser ces réticences à la rencontre et l’échange avec l’autre, en créant des espaces de convivialités et de pratique artistique commune, en favorisant la création de ce lien social qui fait tant défaut à nos communautés de vie.

Pourquoi le Samba ?

  • Parce que l’apprentissage est graduel et différencié, accessible à tous grâce à une méthode d’enseignement basée sur l’oralité.
  • Parce que le Samba fait parler les émotions, qu’il est communicatif, que tout le monde l’entend et le ressent.
  • Parce que le Samba permet l’élaboration et l’appropriation d’un projet collectif qui permet l’épanouissement personnel.
  • Parce que le Samba donne sa place à l’expression des individualités et des singularités.
  • Parce que le Samba œuvre pour le décloisonnement en permettant la mixité sociale, culturelle et de genres.
  • Parce que du faire ensemble naît le désir commun de construire ensemble.

Parce que jouer du Samba, c’est jouer d’un instrument, acquérir un répertoire, une aisance individuelle rythmique et corporelle, faire partie d’un groupe constitué sur une construction sociale partagée, où chacun joue et assume un rôle.

Le Samba comme outil de médiation

Mettre en place une médiation, c’est jouer un rôle d’intermédiaire en vue de créer ou de maintenir entre des personnes, des groupes, des institutions … des liens, qu’ils soient insuffisants, inexistants ou qu’ils soient rompus.

En utilisant le Samba auprès des publics les plus éloignés de la culture, de la musique, de la vie collective et de la rencontre, nous avons des visées éducatives (échanges, solidarités et accessibilités), récréatives (plaisir et loisir) et citoyennes (être acteur dans son collectif, dans la cité).

Méthodologie

Un accompagnement individuel et collectif est proposé autour :

  • d’un travail vocal, basé sur la création d’un langage commun non verbal (onomatopées) qui permet l’apprentissage de rythmes simples favorisant l’écoute et la mémorisation,
  • d’un travail corporel autour de la motricité (indépendance pieds – mains, main gauche – main droite…) pour être plus à l’aise avec son corps et pour se repérer dans le temps et l’espace,
  • et de la construction d’un groupe autour de la complémentarité de ses individus. Il s’agit de travailler sur des codes musicaux qui induisent l’écoute attentive, le respect de l’autre et le respect des règles qui garantissent le fonctionnement du collectif.

Fiche technique – Conditions de réalisation

Notre objectif est de travailler avec tous les publics.

Fréquence

De l’animation ponctuelle d’éveil de quelques heures à un travail à l’année et/ou en fonction d’un projet particulier, toutes les formules sont envisageables, à évaluer en fonction des objectifs à atteindre et de la composition du groupe des participants.

Moyens

L’activité est menée et coordonnée par des personnes compétentes, salariées de Samba Résille. L’association met à disposition des gammes d’instruments adaptés (instruments enfants et adultes). Les interventions peuvent se dérouler dans la structure d’accueil. Cependant, Samba Résille met aussi à disposition un studio de répétition et plus globalement un Centre Culturel au coeur de Toulouse, pouvant accueillir ponctuellement ou régulièrement les ateliers mis en place.