WhatsApp Image 2024-07-03 at 10.39.07
WhatsApp Image 2024-07-03 at 10.52.57

Exposition « S’en aller » de François Talairach
Du 26/09 au 31/10
Vernissage le jeudi 26 septembre à partir de 18h30

(photographies couleurs de 90 x 60 cm)

« S’en aller » est une série photographique débutée en 2013 qui se poursuit toujours au gré des rencontres. Constituée actuellement d’une cinquantaine de portraits de dos ; des femmes et des hommes de tous âges qui soulèvent leurs cheveux, laissant voir au spectateur ce qu’ils ne voient pas d’eux-mêmes et qui pourtant les révèle. Geste intime, donné, offert.

Les personnes ainsi mises en portrait éprouvent souvent des difficultés à se reconnaître tant cette image de soi-même n’est pas familière, autre. Elles sont pour ainsi dire anonymisées. À la place d’un portrait « classique » de face, paré de pose sociale, désignant le regard comme principal axe porteur de sens (le façonnage des ombres et l’effacement des défauts de carnation participent à la stratégie du regard orienté du spectateur), un portrait de dos, comme silencieux, une pose dirigée par le geste théâtralisé de la main qui hisse les longs cheveux sans réel contrôle, dans leur abondance et leur désordre. Portrait de dos qui donne à voir la nuque, les épaules, mettant en lumière la carnation. La chair est ainsi révélée par le réalisme photographique tempéré (fond neutre et éclairage neutre) : le grain de la peau, le défaut, la rougeur, le creux de la trace, le pli, le bouton, l’altération, le devenir autre. Comme une vanité dans la peinture hollandaise du XVIIè, montrant une luxueuse profusion d’apparence désordonnée, de fruits et denrées éphémères. L’existence même, son mouvement, son principe d’incertitude et de finitude. Tragique et sensuelle.

François Talairach

 

en_GBEnglish (UK)