MUSICPRENEUR

FRANCE / BELGIQUE / AFRIQUE DU SUD / SUÈDE

Progression du projet 5%

Programme Erasmus+
KA2 – Partenariats stratégiques de l’éducation des adultes
Coordinateur du projet

 

 

MUSICPRENEUR

 

Cette coopération transnationale entre Artscape, Tartaruga Distinta, A Bunda et Samba Résille est née d’un diagnostic partagé qui a montré que :

  • La crise sanitaire et économique liée au COVID-19 a mis à l’épreuve le secteur culturel et créatif avec pour conséquence un arrêt net de toute activité professionnelle ; un arrêt ressenti par les artistes comme un traumatisme plus fortement que les professionnels d’autres secteurs car l’extrême spécialisation des techniques artistiques acquises après de longues années d’entraînement et de répétition écarte la plupart d’entre eux de cursus classiques susceptibles de faciliter leur reconversion après un tel choc sanitaire et économique.
  • Il faut de la résilience pour faire renaître une pratique artistique surinvestie psychologiquement et convertir ce « malheur » en une formidable énergie pour entreprendre à nouveau. Il ne s’agit pas d’une nouvelle vie à envisager, mais poursuivre la sienne en modifiant la trajectoire et parfois jusqu’à l’excellence.
  • De l’autoproduction à l’auto diffusion, le musicien tend à devenir le porteur autonome de son projet professionnel et le principal agent de sa réalisation grâce au passage au
    numérique et la montée en puissance généralisée de la figure de l’autoentrepreneur.

C’est pourquoi, le projet « Musicpreneur » souhaite apporter des réponses qui permettent aux musiciens et opérateurs culturels, public cible du projet jusque-là accompagnés dans l’urgence par des mesures exceptionnelles, de retrouver le chemin de l’entrepreneuriat culturel, espace de résilience, de transformation des pratiques et d’imaginations créatives de lendemains meilleurs, en les accompagnant dans le développement de leur pouvoir et savoir agir.

L’enjeu est de leur permettre de « rebondir » dans un contexte qui dans leur majorité les met à l’épreuve, les précarise, les traumatise et leur donne le sentiment d’avoir perdu leur «
pouvoir agir » et développer chez eux dans ce contexte une nouvelle compréhension de leur pratique pour se dépasser et recouvrir leur « savoir agir ».

Or, un individu est plus ou moins résilient, qui pour « pouvoir agir » doit « savoir agir » en fonction de ses propres capacités à mobiliser et à combiner efficacement une variété de ressources internes et externes à l’intérieur d’une situation donnée pour s’organiser, s’adapter, s’autonomiser, sociabiliser, communiquer, prendre des initiatives et participer.

Le projet poursuit donc l’objectif global de « développer le savoir agir des musiciens et opérateurs culturels dans le contexte sanitaire et économique de la COVID-19 » et planifie des événements conjoints de formation de personnel autour de deux objectifs spécifiques (OS) :

  • OS 1 : savoir mobiliser et combiner efficacement une variété de ressources internes (RI)
  • OS 2 : savoir mobiliser et combiner efficacement une variété de ressources externes (RE)

Partenaires

Mobilités